10 astuces SEO pour booster son site web

À la tête d’un site web, il n’est pas impossible que vous vous demandiez comment booster votre site web en terme de SEO. Il arrive très souvent que l’on tourne en rond et que l’on ait plus le recul suffisant pour voir des optimisations pourtant faciles à mettre en place. Voici 10 astuces pour améliorer le SEO de votre site web !

1. Améliorez le temps de chargement de vos pages

On ne le dira jamais assez : le temps de chargement d’un site web fait partie des éléments très importants en SEO. Tout particulièrement sur mobile, où les internautes sont assez intransigeants et, par conséquent, Google également. Il est en effet recommandé d’éviter de franchir la limite des 3 secondes de temps de chargement pour une page de son site web. Pourtant, les internautes doivent en moyenne attendre 7 longues secondes avant que le contenu des pages qu’ils consultent soit affiché. Analyser le temps de chargement de vos pages et tenter de l’améliorer vous permettra donc certainement de gagner les faveurs tant de votre cible, que des moteurs de recherche !

Parmi les outils utiles pour analyser le temps de chargement d’une page, Google Page Speed Insight vous offrira des recommandations détaillées pour la version mobile et desktop de votre site. GTmetrix permet également de soulever des axes d’optimisation pour le temps de chargement des pages que vous analyserez via l’outil.

2. Retravaillez votre maillage interne

Le maillage interne représente tout simplement votre première source de liens. Il est donc, en somme, très important pour booster le SEO de votre site web. Il s’agit cependant d’un levier d’optimisation souvent négligé. En crawlant votre site web grâce à des outils tels que Screaming Frog ou bien OnCrawl, vous pourrez rapidement obtenir une vue globale sur le netlinking interne à votre site. Prenez le temps d’analyser la profondeur de vos pages afin qu’aucune d’entre elles ne soient à plus de 3 clics de la page d’accueil et vérifiez que votre site ne possède pas de pages orphelines.

Profitez de cet aperçu pour vérifier si vos ancres sont bien optimisées. La majorité de vos backlinks externes ne vous feront pas cette fleur, n’hésitez donc pas à travailler vos ancres en interne !

Optimiser son maillage interne

3. Optimisez vos textes alternatifs

Si vous ne savez pas de quoi nous parlons, c’est le moment de vous y pencher ! Les textes alternatifs ou attributs ALT sont les textes renseignés pour décrire les images d’un site. Ils ne sont pas visibles des internautes -sauf dans le cas où vos images ne se chargeraient pas- mais sont bien présents dans le code.
Les robots des moteurs de recherche ne voient pas (encore) les images. Afin qu’ils comprennent ce que représentent vos photos, le mieux est donc de leur indiquer via le texte alternatif que vous pouvez renseigner pour chacune de vos images. Étant donné que la recherche par image ne cesse d’augmenter, vous avez tout intérêt à travailler vos balises ALT afin d’optimiser vos images pour vos mots-clés !

4. Réclamez des mentions

Il est fort possible que de nombreux sites web parlent de vous sans pour autant faire de backlink vers votre domaine. Pour le savoir, vous pouvez tout simplement utiliser les commandes que met Google à votre disposition.
Entre guillemets, indiquez le nom de votre marque afin de voir s’afficher toutes les pages vous mentionnant. Excluez ensuite tous les résultats provenant de votre site web de telle façon :

“ma marque” -inurl:monsite.fr

Google vous offrira sur un plateau l’ensemble des sites vous mentionnant. Vous n’avez plus qu’à explorer tous ces résultats et contacter gentiment les sites mentionnant votre marque mais ne vous faisant pas de backlink. Une façon assez facile de récupérer quelques liens.

Améliorer le SEO de son site web

5. Boostez votre contenu

Ajouter de nouvelles pages et articles, c’est bien. Mais vous pouvez aussi vous pencher sérieusement sur vos contenus existants ! Votre site web possède déjà de nombreuses pages et peut-être même des articles de blog. N’hésitez pas à mettre à jour ces contenus en ajoutant des informations et retravaillant leur structure. Ce ne pourra qu’être bénéfique pour votre site web. Assurez vous que chacune de vos pages soit optimisée pour un mot-clé distinct et qu’elles ne se cannibalisent pas entre elles et tapez donc ces mots-clés dans Google.
Rien de mieux que d’espionner la concurrence pour s’inspirer et s’améliorer. Si vous voyez que les 3 premiers résultats sur l’une des requêtes que vous ciblez possèdent en moyenne 500 mots de plus que votre page… C’est sûrement que vous devez booster votre contenu en le fournissant davantage !

6. Explorez la Search Console

Pour booster votre contenu existant, rien de tel que la Google Search Console ! Si vous l’exploitez correctement, cet outil peut rapidement devenir votre meilleur ami. Il vous indiquera entre autres quelles sont les requêtes qui attirent du trafic sur votre site ou bien sur des pages en particulier. Vous pourrez également voir quelles sont les pages qui obtiennent beaucoup d’impressions mais peu de clics… Cela voudra certainement dire que vous devez revoir votre balise Title et Meta description ! L’outil proposé par Google vous dira également lorsque votre site possède des erreurs ou des problèmes techniques à régler. Perdez vous un peu sur votre Search Console. Il se pourrait bien que vous dénichiez de nombreuses nouvelles voies d’optimisation SEO.

7. Recherchez des mots-clés de longue traîne

Les mots-clés dits “de longue traîne” sont des mots-clés généralement longs (plus de 3 mots) et donnant des précisions en lien avec un mot-clé plus frontal. Vous aurez tendance à tenter de vous positionner sur des mots-clés très populaires et recherchés. Cependant, cette pratique possède 2 problèmes de taille :

  1. La concurrence sera très forte, vous aurez donc beaucoup de mal à vous positionner correctement.
  2. Une bonne partie du trafic que vous récupérerez ne sera pas qualifié et quittera votre site web dans la foulée.

Pour palier à cela, les mots-clés de longue traîne sont une solution indéniable. Bien moins populaires, ils sont donc par conséquent moins difficiles à cibler. Bien sélectionnés, ils vous permettront par ailleurs de toucher exactement votre cible et ainsi d’obtenir un trafic de qualité sur votre site. Pensez donc à varier les mots-clés que vous visez afin d’améliorer votre SEO.

8. Partez à la reconquête de vos anciens backlinks

Si votre site a un peu d’ancienneté, il est plus que probable qu’un bon nombre de ces pages ait disparu. Les changements qu’a vécu votre site depuis qu’il “vit” sur la toile entraînent donc peut-être des liens que vous auriez obtenus jadis et qui pointent désormais vers des pages qui n’existent plus. À vous donc de partir à la reconquête de ces anciens backlinks en proposant une nouvelle page aux sites web qui vous renvoyaient des liens. Profitez-en pour régler vos éventuelles erreurs 404 et mettre en place les bonnes redirections 301 à la place. Vous pourriez rapidement noter une amélioration dans vos positions : le boost sur Google n’est plus très loin.

9. Gérez les problèmes de contenu dupliqué

La présence de contenu dupliqué, même s’il s’agit de contenu au sein de votre propre site web, peut porter préjudice à son référencement naturel. Vous avez donc tout intérêt à partir à la chasse au contenu dupliqué et à vous assurer que vos pages sont toutes aussi uniques que ce que vous proposez ! Grâce à des crawlers comme Screaming Frog, vous pourrez détecter les pages possédant des balises H1, Meta description ou Title identiques. Ne vous posez pas trop longtemps la question : oui, il vaut mieux que vous les changiez et veillez à ce que chacune soit unique sur votre site web.
Concernant le contenu, l’outil Siteliner pourra vous être d’une grande utilité pour déterminer quelles sont les pages qui posent problème et même au-delà de cela, quelle partie de la page est trop similaire à une autre.

Problème de contenu dupliqué

10. Optimisez votre balisage sémantique

Les micro données s’inscrivent dans la démarche des extraits enrichis, aussi connus sous le nom de rich snippet. Elles permettent de faciliter le travail de compréhension de votre contenu à Google. Ce dernier pourra ensuite décider de mettre -ou non- en avant les informations que vous lui avez donné dans ses pages de résultats. Vous pourrez en obtenir différents bénéfices, notamment par exemple prendre plus de places dans les pages de résultats et donc éloigner vos concurrents du champs de vision des internautes.

Armez-vous de patience et commencez à explorer toutes les pistes qui s’offrent à vous grâce à ces quelques astuces d’agence SEO pour booster votre site web !

Laissez un commentaire